Accueil / Prévention et sécurité / Réglementation / Permis plaisance

Permis Plaisance

Depuis le 1er janvier 2008, les permis plaisance ont été réformés,
quelques points importants peuvent être remarqués :

Aucun permis n’est exigé pour piloter un navire de plaisance à moteur,
quand la puissance de l’appareil propulsif est inférieure à 4,5 kilowatts (6 chevaux)

Mise en place d’un intitulé commun pour la mer et la rivière : le permis plaisance

2 options et extensions

Option eaux intérieures (ancien permis fluvial) :
Longueur du bateau limitée à 20 mètres.
Extension grande plaisance : aucune limitation de longueur (ancien permis PP)

Option côtière (permis côtier) :
navigation limitée à 6 milles d’un abri.
Extension Hauturière : pas de limite de distance ni de puissance


Un document unique sert de support à toutes les options et les extensions.

Il faut satisfaire à une épreuve théorique générale organisée par l'administration
et à une formation pratique commune aux 2 options, validée par le centre de formation
qui a pour but de contrôler que vous avez acquis le minimum d'expérience pour conduire
un bateau seul, sans mettre en danger votre sécurité et celle d'autrui.

Pour les extensions :

Les candidats à l'extension hauturière sont soumis à une épreuve théorique ressemblant
à celle de l'ancien système avec des questions définies au plan national et organisée par l'administration. Les candidats à l'extension grande plaisance eaux intérieures doivent valider une formation pratique
sur un bateau d'au moins 20 mètres, dans un centre agréé.

Pour les deux options de base :

  • Les candidats doivent avoir au moins 16 ans pour s’inscrire dans un centre de formation agréé
    pour l'apprentissage de la conduite des bateaux de plaisance à moteur
    (18 ans pour l'extension grande plaisance eaux intérieures).
  • Ils suivent une formation théorique et une formation pratique.
    Le temps minimum obligatoire pour la formation pratique est de 3 heures.
  • La formation pratique peut commencer avant d'avoir été reçu à la partie théorique.

Suite au succès à l'épreuve théorique organisée par l'administration et à la validation
par le formateur de l'ensemble des objectifs prévus au livret d'apprentissage,
il sera délivré une attestation provisoire de navigation, puis dans un délai maximum
un permis au domicile du candidat.



L'épreuve théorique
L'épreuve théorique de l'option côtière et de l'option eaux intérieures se déroule sous forme d'un questionnaire électronique à choix multiples de 25 questions (QCM). Quatre erreurs sont admises.



Pour les anciens permis :

Tous les permis (mer et fluviaux) délivrés avant la réforme gardent leurs prérogatives et restent valables, sans limite durée. Toutefois, les titulaires du permis côtier pourront naviguer jusqu'à 6 milles d'un abri
(au lieu de 5) et les titulaires du permis auront deux limites suivant le cas : 5 milles de la côte ou 6 milles d'un abri.

Découvrez
la réglementation
en vigueur pour
le permis plaisance

Le permis plaisance

Plus d’informations

permisplaisance.
developpement-durable.gouv.fr